(Re)Naissance.

A chaque instant une de ces merveilles dans le monde a lieu.
A Pâques fut l’une des plus importantes dont tout le monde fait vœux.

Renouveau d’une vie, la naissance n’est pas que celle de l’enfant, mais aussi celle de l’homme.
Nombreux sont ceux qui, mort pourtant, continuent de vivre. La disparition n’est pas que fin, car elle n’est rien, le fondement de la vie.

Tel un sourire redonnant âme à un corps vide, l’espoir même dans le noir total reste visible.
Du vécu, la mémoire en garde les rides, tandis que nos souhaits s’en vont vers d’autres rives.

Il est facile de faire semblent, mais est-il facile de rester rigide semblant au fer ?
Tout sentiments touchés, ils le veulent, en se disant, quitte à être sévère, s’en approcher avant même de poser un pied à terre.

S’il est question d’y croire, entre fait et mystère.
Il n’est pas question d’histoire de fées, mais de celle de nos frères.

De nos proches, pères, mères et sœurs, disparues revenues plus proche que nos cœurs.
Vivant, pourtant déjà plus, c’est cette forme de vie qui renaît en nous et nous émue.

Car même au cours d’une seule vie, il est possible de renaitre chaque nuit.

Est-ce là, une (re)naissance physique ou spirituelle ? …

-©Gökhan Demirel
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :