Nuit

Je profite de la nuit, De sa douceur infinie   Afin d’être en équilibre Et de me sentir libre.   J’imagine un monde Où l’amour abonde,   M’inspirant d’elle, À côté des hirondelles,   J’écris des aventures Parlant de notre nature,   Car nous sommes sensibles Et décrivons l’indicible… ©Gökhan Demirel

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :