Pace of life

Véritablement,

Ce que j’écris découle de mon sang,
Je le sais, le respire et le sens.

Tant d’efforts, de patience et de peine,
On commence sans savoir où cela mène.

Les mots doux et durs nous tiennent,
Décrivant d’où les passions nous viennent…

Et l’on passe, parfois, la tête dans les nuages,
Puis de bonnes choses arrivent sans présages.

Un mariage et des projets puis cela se relance,
On ne perd pas le fil, on ne perd pas le fer de lance.

L’écriture est un art propre à l’âme
Qui nous rappelle que le savoir est une arme.

GD

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :