Le ciel

Le ciel recouvre la terre, est-ce une nouvelle ?
Les saisons changent et c’est ainsi.

Un verre d’eau dans une poubelle,
Et c’est l’été au bout du récit.

L’eau est fluide dans le fleuve,
Nos pieds méconnaissent l’épreuve.

J’ai marché jusqu’ici,
Où l’être se voit indécis.

Il crie « Ô je sais tout ! »
Mais certains pensent que c’est un tout…

Je suis l’aller et le retour,
Mais je stagne dans une tour.

Un écran est le monde,
Plus je suis petit et plus je suis grand et immonde.

Je possède une œuvre d’art,
La meilleure et de loin,

Elle brille dans nos regards,
Et elle garde la lune dans un coin.

Je suis un tout, devenue fou,
Et ce matin le voisin me l’avoue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :